Clicky

Le trading et l’Islam, sont-ils compatibles ?

août 5, 2021

Les musulmans pratiquants se posent de nombreuses questions sur le caractère halal ou haram du trading. L’Islam a en effet établi des règles qui régissent les transactions financières, notamment la négociation en bourse. 

Avec la demande grandissante, les courtiers en ligne proposent des solutions plus ou moins adaptées à la foi islamique avec le fameux compte de trading islamique, mais ce type de compte est-il vraiment conforme aux lois financières islamiques ? Nous apportons quelques éléments de réponse.

Le top 3 des courtiers offrant un compte islamique fiable 

💹
Avantages
💲
Frais 
📈
Actions halal
💱
ETF halal
 
Actions et ETF sans commissions
💹
Avantages
Actions et ETF 0 %
commission
+ cryptomonnaie
💲
Frais 
Faible
📈
Actions halal
💱
ETF halal
Meilleur du trading social
💹
Avantages
Actions et ETF 0 %
commission
💲
Frais 
Faible
📈
Actions halal
💱
ETF halal
Compte démo islamique
💹
Avantages
Spreads faibles à partir de 0,0 pips
💲
Frais 
Faible
📈
Actions halal
💱
ETF halal

eToro

eToro offre la solution la plus accessible avec notamment un compte de trading islamique sans swap et à 0 % de commission sur les actions et les ETF halal. Suivez le lien ci-dessous pour découvrir le compte islamique d’eToro.
75% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce courtier

Qu’est-ce que le compte trading islamique ?

Pour rendre le trading plus accessible aux personnes de confession musulmane, de nombreux courtiers incorporent le compte islamique dans les différents types de comptes qu’ils offrent. Ce type de compte est conçu pour être conforme à la loi islamique appelée charia et, par conséquent, il diffère des comptes ordinaires à plusieurs égards.

L’une des principales différences du compte islamique par rapport aux autres types de comptes est l’absence de paiement ou d’encaissement de toute forme d’intérêt. Cela signifie qu’il n’y a pas de paiement de frais swap par exemple pour maintenir des positions ouvertes d’une session de trading à l’autre. Cela peut être un gros avantage pour les swing traders et les traders à long terme, car ils peuvent économiser une somme d’argent considérable sur ces frais que l’on doit payer chaque jour sur les positions à effet de levier.

Cependant, les courtiers peuvent compenser l’absence de swaps en facturant des spreads plus larges, comparés à un compte standard. Ils peuvent également facturer une commission fixe par transaction.

Ces différences ont plusieurs implications pour les traders. Le compte de trading islamique élimine en effet la possibilité de faire du carry trading. D’autre part, les traders musulmans n’ont pas à se soucier des dépenses liées au maintien de positions sur le Forex pendant une période prolongée.

L’obtention d’un compte islamique relève de la discrétion du courtier. Souvent, il faut faire une demande d’ouverture de compte auprès du courtier. Si certains brokers ne le réservent qu’aux investisseurs musulmans, d’autres offrent le compte islamique sans swap comme un type de compte que tout trader peut utiliser.

eToro - Comple Islamique

Le compte sans swap, la principale distinction du compte islamique

Malgré le fait que le nom du compte soit associé à la religion, le compte islamique est bien souvent un compte standard sans les frais swaps. Le paiement de ces frais est interdit par la loi islamique.

Qu’est-ce que le swap ?

Sur le Forex, les positions doivent être réglées en deux jours ouvrables. Un rollover ou swap désigne le processus de clôture d’une position ouverte pour la date de valeur d’aujourd’hui et l’ouverture de la même position pour la date de valeur du lendemain à un prix reflétant la différence de taux d’intérêt entre les deux devises.

Conformément aux pratiques bancaires internationales, les courtiers en devises reportent automatiquement toutes les positions ouvertes au jour suivant, à 22 h GMT. Le refinancement consiste à échanger la position détenue contre une position expirant à la date de règlement suivante. Par exemple, pour les transactions exécutées le lundi, la date de valeur est le mercredi.

Toutefois, si une position est ouverte le lundi et est maintenue pendant la nuit, la date de valeur est désormais le jeudi. L’exception est faite pour une position ouverte et détenue pendant la nuit le mercredi. La date de valeur normale serait le samedi ; comme les banques sont fermées le samedi, la date de valeur est en fait le lundi suivant. En raison du week-end, les positions détenues pendant la nuit du mercredi entraînent ou rapportent deux jours supplémentaires d’intérêts de refinancement (triple swap).

Paiement d’intérêt ou riba, pourquoi est-ce interdit au trading pour les musulmans

Paiement d’intérêt ou riba

Selon les principes de l’Islam, il est immoral de faire un profit en empruntant ou en prêtant de l’argent. Ce profit est appelé riba. Les musulmans sont invités à éviter de se lancer dans tout type de transactions qui s’accompagne du paiement ou de l’encaissement du riba. 

Les deux parties qui participent à l’action de prêter et de payer des intérêts prennent part à des actions dites haram, c’est à dire qui sont interdites en Islam.

Si vous tradez sur le Forex, le paiement des swaps est incontournable si vous gardez vos positions sur plusieurs jours. C’est pourquoi les courtiers offrent les comptes sans swap aux traders musulmans pratiquants pour pouvoir vendre leurs services.

Les principes de la négociation financière en Islam

La négociation d’actifs financiers en Islam doit reposer sur 4 principaux axes : 

  • Le non-paiement d’intérêt
  • le partage du risque entre les différents participants
  • la prohibition des actifs trop risqués 
  • la livraison immédiate des actifs achetés.

Interdiction du paiement et intérêt

Comme nous avons vu, le paiement d’intérêt quelle que soit sa forme est interdit en l’islam. Par principe, l’Islam considère l’intérêt comme un moyen pour les riches d’augmenter leur richesse sans créer de la valeur. Et pour les pauvres, c’est un mécanisme qui les plonge davantage dans la dette. Ainsi toute transaction incluant le paiement d’intérêt est interdite. 

Le partage du risque entre l’acheteur et le vendeur

Les transactions doivent être transparentes et une partie ne doit pas à elle seule supporter tout le risque associé à la transaction financière. Ainsi il n’est pas permis de s’engager dans une transaction dans laquelle le risque est trop élevé pour une partie et presque nul pour l’autre. En général, le risque est bien équitable sur les marchés financiers pour les acheteurs et les vendeurs du fait que l’on ne sait pas quel sera le futur prix des instruments.

Éviter les instruments ou produits trop risqués

En général, les investisseurs musulmans ne doivent pas s’engager dans des actifs trop risqués. Lorsque le degré d’incertitude est trop élevé ou que l’instrument est trop volatile, il vaut mieux rester à l’écart. C’est pourquoi la négociation de certains instruments comme les cryptomonnaies fait l’objet de débat auprès des érudits musulmans.

Livraison immédiate après l’achat

La loi islamique encourage une livraison rapide des instruments achetés dès leur achat ; ceci est pour éviter une variation importante de prix entre l’achat et la livraison. Cela se traduit en bourse par la négociation au comptant. Ainsi les produits à livraison différée tels que les futures sont interdits.

Le trading est-il halal ou haram ?

Le trading ou la négociation sur les marchés financiers en soi n’est pas haram. Les investisseurs musulmans peuvent acheter des actions dans le but de faire du profit. Cependant, tous les instruments financiers ne se valent pas du point de vue de l’islam. La négociation de certains actifs est permise, tandis que celle d’autres instruments est interdite. En règle générale, le trading est permis pour tout instrument qui ne soit pas lié à des produits illicites : alcool, usure, divertissement adulte, etc. 

L’achat d’action, halal ou haram ?

La négociation des actions est parfaitement halal, il n’est pas interdit d’acheter des parts d’une société. Cependant, les traders musulmans ne doivent pas acheter les actions de sociétés qui évoluent dans des secteurs illicites du point de vue de l’Islam. 

Par les types d’actions interdites, il y a celles dont les entreprises évoluent dans les secteurs suivants : alcool, tabac, casino et jeux de hasard, usure, banque traditionnelle, etc. En somme, toutes les actions en rapport avec des produits dangereux pour la santé ou à l’intérêt sont interdites.

Parmi les valeurs que les traders musulmans peuvent négocier, il y a les actions de ces secteurs : technologie, agriculture, mine, immobilier, etc. 

Il est important aussi de noter que l’action d’achat de sociétés fortement endettées est déconseillée à cause de leur importante implication dans le paiement d’intérêts.

Concernant les banques et les assurances, les actions de sociétés catégorisées islamiques (banques islamiques) peuvent être achetées.

Pour aider les traders musulmans, il y a des applications qui permettent de trouver des actions et ETF halal notamment en Amérique du Nord. On peut citer l’exemple de Zoya. 

Zoya - Trading Islam

Le trading sur le Forex, halal ou haram ?

Selon la loi islamique, l’usure, ou tout contrat ou transaction impliquant la facturation d’intérêts est strictement interdit. Dans les opérations standard sur le Forex, les courtiers en ligne ont tendance à facturer ou à payer les swaps sur une position maintenue d’une session à l’autre. 

Le trading du Forex sur un compte standard est donc haram. Toutefois, si le courtier offre un compte islamique sans swap, le trading sur le Forex peut être halal. 

La négociation des matières premières halal ou haram ?

Les matières premières sont souvent tradées par le biais des futures ou contrats à terme. Ces contrats impliquent une livraison différée. Cependant, selon les principes de l’Islam, un contrat de vente doit être conclu avec livraison immédiate si possible, et non pour une date ultérieure. 

De plus, l’objet de la vente doit être la propriété et à la possession du vendeur au moment de la vente. Les futures ne remplissent pas ces conditions. C’est pourquoi la négociation des matières premières par les futures ou autres produits dérivés n’est pas permise pour les musulmans.

Il est possible d’avoir une exposition aux matières premières en achetant des actions de sociétés minières ou de production de matières premières. Les ETF aussi donnent une exposition à ce secteur. Concernant l’or par exemple, vous pouvez soit acheter l’or physique ou acheter un ETF sur l’or.

Le trading des ETF halal ou haram ?

À l’instar des actions, l’achat des ETF est halal à condition que les actions qui constituent le fonds soient halal. Il existe des EFT islamiques qui ne réunissent que des valeurs conformes à la charia. L’achat de tels fonds est halal. Là aussi, il y a des outils qui aident les investisseurs musulmans à trouver des ETF dans lesquels investir. 

Le trading des obligations halal ou haram ?

Les obligations impliquent un engagement à payer la valeur nominale plus les intérêts, ou des avantages conditionnels. Ils sont donc haram selon la loi islamique. Leur achat ou leur vente sont illégaux pour le musulman, car elles entraînent un prêt à intérêt. Cela s’applique pour les obligations émises par des sociétés privées et par des organismes publics gérés par l’État. 

Le trading des produits dérivés des obligations, comme leurs CFD, est aussi interdit. 

Trading des cryptomonnaies haram ou halal ?

Cryptomonnaies Haram ou Halal

Les cryptomonnaies étant des instruments relativement nouveaux, il n’y a pas encore d’unanimité sur leur aspect halal vis-à-vis des experts islamiques. La nature spéculative des cryptomonnaies a déclenché un débat parmi les érudits musulmans sur son admissibilité.

Une partie des experts musulmans considère que les cryptomonnaies sont halal du fait de ces 3 critères suivants : 

  • la transparence des transactions garantie par la blockchain, 
  • l’inclusion financière des personnes non bancarisées,
  • le fait qu’elles sont utilisées dans l’économie réelle : achat de biens et services. 

Selon d’autres érudits, les monnaies virtuelles sont plus haram que halal. C’est pourquoi il est essentiel de savoir si votre trading s’apparente plus au pari qu’à l’investissement.

Beaucoup de traders ne font que spéculer dans l’espoir de faire des gains rapides. Ce qui est très similaire au jeu d’argent en ligne, qui est haram. Cependant, le trading des cryptomonnaies est halal si vous élaborez une stratégie d’investissement à moyen ou long terme. Il faut gérer le risque convenablement. Il est préférable que les traders musulmans s’efforcent aussi de négocier sans effet de l’évier. 

En somme, la plupart des traders achètent les cryptomonnaies lorsque leurs prix s’envolent, ils sont donc motivés par le profit rapide. De telles pratiques sont interdites en Islam. Il faut donc établir un plan d’investissement à moyen terme.

Le trading des CFD halal ou haram ?

La négociation des CFD n’est pas halal. À l’instar d’autres produits comme les options binaires, le trader sur CFD n’achète pas de titres ou d’instruments et ne possède aucun actif. Un trader prédit le prix des actifs selon ses analyses. Il peut donc profiter ou perdre de la baisse ou de la hausse d’un instrument sans le posséder. Ce type de pratique n’est pas permise. 

Il existe des comptes de trading islamiques sans swap, mais offrant les CFD. Le trader musulman doit néanmoins éviter de trader les CFD sur ce type de compte et se limiter au trading d’instruments tangibles comme les actions à zéro commission.

Trading halal avec les actions à 0 % commissions

Même sans un compte islamique offert par le courtier, il est possible de faire du trading halal grâce aux actions à 0 % commission. L’offre d’eToro ne facture par exemple pas de frais swap. En vous limitant à l’achat d’action à 0 % commission sur eToro et en ne sélectionnant

 que les valeurs halal, vous pouvez faire un investissement complètement halal.

Pour que la négociation reste halal, vous ne devez ni utiliser l’effet de levier offert par la plateforme ni vendre à découvert. Sinon, le courtier vous ouvre automatiquement un contrat CFD.

eToro

eToro offre la solution la plus accessible avec notamment un compte de trading islamique sans swap et à 0 % de commission sur les actions et les ETF halal. Suivez le lien ci-dessous pour découvrir le compte islamique d’eToro.
75% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce courtier

Avantages du compte de trading islamique

  • Investissement halal
  • Investissement écoresponsable
  • Économie sur les swaps
  • Risque limité

Investissement halal

Le compte de trading islamique permet aux musulmans d’investir sur les marchés financiers tout en respectant leur foi. Au cours de la dernière décennie, de nombreuses solutions ont émergé pour permettre aux investisseurs musulmans de placer leurs épargnes dans des produits halal. 

De nombreuses banques islamiques ont vu le jour, notamment en France, ainsi que des assurances islamiques. Ces nouveaux acteurs permettent aux musulmans de s’insérer dans la sphère financière, dont traditionnellement les produits disponibles sont rarement adaptés à la charia. Selon Reuters, la finance islamique devrait atteindre 3900 milliards de dollars d’ici 2023. 

De leur côté, les courtiers en ligne proposent des types de comptes facilitant l’investissement halal. S’il peut y avoir des différences mineures sur les différentes offres, le but est le même.

Investissement socialement responsable

Puisque l’investissement halal implique des placements dans des valeurs qui ne sont pas liées à des activités illicites ou qui peuvent causer du mal à la société, cette forme d’investissement est donc considérée comme écoresponsable. 

En se limitant aux instruments halal, l’investisseur musulman peut agir pour les causes de la planète, pour une société plus juste, pour un style de vie plus saine et responsable. Parmi les ETF islamiques par exemple, il y a plusieurs ETF écoresponsables dans lesquelles les musulmans peuvent investir en toute tranquillité.

Économie sur les frais swaps

Lorsque vous maintenez une position à effet de levier sur le Forex durant plusieurs semaines, les frais s’accumulent. Bien qu’ils peuvent être positifs, le plus souvent ils sont négatifs et amplifient vos pertes ou diminuent vos gains. Le compte islamique permet de se passer de tels frais. Cela est particulièrement avantageux pour le trading des paires exotiques dont les swaps peuvent être conséquents. Vous pouvez aussi éviter de payer d’autres frais avec notamment le trading des actions sans commissions. 

Risque limité

En tenant en compte les recommandations sur l’investissement islamique, on prend moins de risques. On se passe de l’effet de levier qui augmente le risque et n’investit que dans des instruments plus ou moins stables.

Inconvénients du compte de trading islamique

  • Spread plus large
  • Moins d’actifs à négocier
  • Sans effet de levier
  • Dépôt plus élevé

Spreads plus larges

Pour compenser le paiement des frais swaps, il arrive que le courtier augmente les spreads sur le compte de trading islamique. Ainsi, le coût des positions sur le compte islamique peut être aussi élevé que sur un compte standard. Cependant, pour les positions maintenues à long terme, l’absence des frais swaps reste avantageuse.

Moins d’instruments à négocier

Il faut bien admettre qu’en suivant strictement la loi islamique sur la finance, les traders musulmans ont moins d’instruments à négocier. Ils ont ainsi moins d’options de couvertures et de diversification. Ils peuvent ainsi être désavantagés par rapport aux investisseurs qui ont à leur disposition tous les types de produits financiers.

Sans effet de levier

Il existe des brokers qui n’offrent pas d’effet de levier pour le compte islamique. La restriction de l’effet de levier est aussi désavantageux, même si cela réduit le risque. Le fait de ne pas pouvoir l’utiliser exige d’avoir un capital de trading plus important. De plus, la négociation de certains instruments peut être inaccessible pour certains traders particuliers.

Dépôt plus élevé

Le broker peut exiger un dépôt plus élevé pour bénéficier du compte de trading islamique. Cela peut rendre ce type de compte moins accessible pour les traders particuliers. 

Conclusion

Le trading ou l’investissement islamique impose de nombreuses restrictions pour les traders musulmans. Les acteurs de la finance comme les courtiers en ligne adaptent de plus en plus leur offre pour répondre à la demande des traders musulmans qui cherchent des solutions pour investir de manière halal. 

Parmi les courtiers existants, eToro offre la solution la plus accessible avec notamment un compte de trading islamique sans swap et à 0 % de commission sur les actions et les ETF halal. Suivez le lien ci-dessous pour découvrir le compte islamique d’eToro.

eToro

eToro offre la solution la plus accessible avec notamment un compte de trading islamique sans swap et à 0 % de commission sur les actions et les ETF halal. Suivez le lien ci-dessous pour découvrir le compte islamique d’eToro.
75% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce courtier

FAQ

Y a-t-il un courtier halal ?

eToro offre un type de compte islamique bien adapté à la foi islamique.

Qu’est-ce que le compte de trading islamique ?

Le compte de trading islamique est le plus souvent un compte standard sans paiement d’intérêt, il se conforme donc à la charia.

C’est quoi l’investissement halal ?

L’investissement halal consiste à ne faire des placements que dans des produits ou services admissibles en Islam.

Est-ce que le Bitcoin est halal ?

Le caractère halal du Bitcoin n’est pas unanime. Les experts en finance islamique conviennent que l’investissement dans le Bitcoin est halal s’il est fait de manière méthodique sur un horizon à moyen ou long terme.

Trading en Ligne
Logo